Dans le cadre de ses efforts en vue de renforcer les capacités des usagers des Technologies de l’Information et de la Communication, l’Agence de Promotion de l’Accès Universel aux Services (APAUS) a organisé une session de formation au profit des gestionnaires des centres d’accès aux NTIC’s. Au total 15 gestionnaires dirigeants des établissements spécialisés.

Ouvrant la rencontre, Mr Mohamed Ould Haiba, secrétaire général du ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et des TICs, a souligné l’importance de cette session car elle contribue à la formation des élèves en milieu scolaire et permet de tirer profit des nouveautés de l’époque à travers les TICs.
Il a indiqué que ces centres s’attellent à favoriser les conditions nécessaires pour l’accès à l’enseignement de l’informatique et à tirer profit de l’Internet grand débit ainsi qu’à l’exploitation d’une plateforme d’enseignement à distance et de contenus éducatifs divers, ajoutant qu’il appartient à tous de profiter des TICs qui constituent un des facteurs les plus importants du développement et partant de la prospérité.
Pour sa part, le Directeur général de l’Agence, Mr Sidi Mohamed Ould Maadh, a fait remarquer que le développement du pays doit reposer sur la modernisation. Aussi, les nouvelles technologies sont-elles considérées à cet égard comme la pierre angulaire de la politique du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz visant à relever le niveau et la qualité de l’enseignement des populations à travers l’acquisition des expertises et l’accompagnement des derniers développements des sciences et technologies notamment des TICs et pour répondre aux exigences de la mondialisation.
L’Agence a accompagné les orientations générales de l’Etat tendant à promouvoir l’éducation pour faire de l’année 2015, l’année de l’enseignement en créant des centres internet haut débit dans certains lycées et certains établissements de formation professionnelle. Elle envisage la multiplication de ces centres pour permettre l’accès d’un plus grand nombre. La réalisation du projet de la connexion à la fibre optique permettra d’accéder à tout point du territoire national et de doubler la vitesse du débit.